Master 2 Etudes Européennes et Internationales

Découvrez nos formations

 

Master 1 Etudes Européennes et Internationales

Pour plus d'informations

Débouchés et témoignages

La variété des débouchés offerts par le Master Etudes Européennes et Internationales s'exprime au mieux dans les témoignages des étudiants ayant suivi ses enseignements au cours des années précédentes.
La diversité de leurs itinéraires professionnels en atteste, qu'ils soient locaux, nationaux ou internationaux, dans le secteur public ou privé, en entreprise ou dans des professions classiques du droit telles celles de conseil ou d'avocat.

 

SNEED
« Le master 2 et son parcours Juriste européen ont constitué une véritable opportunité dans mon cursus : me mettant le pied à l'étrier, j'ai pu me réorienter et obtenir un stage qui a débouché sur un emploi! Le cadre est idéal, l'équipe sympathique et compétente, et j'y ai rencontré beaucoup d'amis qui maintenant travaillent aussi à Bruxelles. »

Vincent SNEED – Director Regulatory Affairs & Manager à l’Association Européenne des Radios Bruxelles. (M2 JE 2005-2006)


FIRMIN« Le master 2 Juriste européen, par son ouverture d’esprit et ses enseignements pratiques tournés vers les problèmatiques juridiques des entreprises, m’a permis de mettre à l’épreuve les connaissances théoriques acquises au cours des années précédentes.
Après diverses expériences professionnelles notamment au sein du groupe Total et de la compagnie Air France, j’exerce aujourd’hui la profession d’avocat au sein du barreau de Paris. Je travaille essentiellement en droit économique (contrats, distribution, consommation, concurrence), domaine dans lequel le droit communautaire est, comme chacun sait, omniprésent … ! »

Marie FIRMIN – Avocate en droit des contrats et droit de la distribution chez Viginti Avocats.

COESME
« Le Master « Juriste européen » est reconnu pour la qualité de ses enseignements, en particulier grâce aux nombreuses interventions de professionnels spécialisés dans les questions européennes, le tout dans un environnement à taille humaine.
Un de ses grands atouts est assurément le CDRE, un centre de recherches en droit de l’Union qui ne trouve que très peu d’équivalents en France, mettant à la disposition des étudiants ses ressources documentaires infinies ainsi que la très grande expertise de ses membres, notamment sur les questions relatives à l’Espace de liberté, sécurité et justice. »

Raphaël COESME – Agent du gouvernement français devant la CJUE - Consultant juridique au Ministère des Affaires étrangères. (M2 JE 2010-2011)


BRISARD« Ouverture d’esprit, curiosité et technicité juridique, telles sont les compétences professionnelles que m’a apporté le master « Juriste européen ». Je les utilise au quotidien dans mes fonctions de rapporteur à la Cour nationale du droit d’asile.
La qualité de l’enseignement académique, la disponibilité de l’équipe pédagogique, l’agréable cadre d’étude au sein d’une ville chargée d’histoire et la visite des institutions européennes dans un esprit de convivialité sont les atouts inégalables de ce master. »

Sébastien BRISARD – Rapporteur à la Cour nationale du droit d’asile. (M2 JE 2004-2005)

Schwab« Une équipe pédagogique impliquée, des intervenants extérieurs de renommée, un environnement de travail unique, des séminaires, visites d'études et projets de groupe stimulants, un grand oral... un excellent souvenir du master Juriste européen.
La diversité des cours proposés permet de se forger une réflexion personnelle tout en acquérant des connaissances pratiques très recherchées, y compris en dehors de l'Union européenne. Je l'ai constaté lors de mes stages et VIA effectués sur le continent asiatique. J’applique au quotidien ces enseignements dans mon nouveau travail »

Julie Schwab - Chargée de projet à l'Agence Erasmus+ France - Education et Formation. (M2 JE 2013-2014)


Guillot« Une formation en droit de l'Union européenne ne ferme pas les portes à la profession d'avocat, bien au contraire !!! Les cours du master Juriste Européen m'ont permis d'acquérir une compréhension complète de nos normes européennes et une vision atypique de notre droit interne. Grâce à ces connaissances, j'ai réussi le concours d'entrée à la formation des avocats.
Inscrit aujourd’hui au Barreau de Bayonne, j'ai réalisé mes premiers pas dans cette profession qui implique nécessairement de prendre en compte quotidiennement ce qui est voté et jugé au niveau européen. »

Thomas Guillot – Avocat en droit du travail au Barreau de Bayonne. (M2 JE 2011-2012)

GAUTHIER« Le master 2 et son parcours Coopération transfrontalière offrent un bagage solide et complet, une expérience concrète de gestion de projet, permettant de se lancer avec confiance dans le monde du travail.
Diplômé il y a près de 10 ans, je garde de cette formation des souvenirs très forts, liés à une atmosphère extraordinaire dans le groupe, entre étudiants mais également avec les enseignants et personnels administratifs »

Hervé GAUTHIER – Chef d’unité coopération internationale CEN et CENELEC Bruxelles. (M2 CTI 2005-2006)

 

CARILLO« Que m’a apporté le master Coopération transfrontalière ? Une année d’étude extraordinaire tant du point de vue humain que du point de vue universitaire, avec une promotion très dynamique, soudée et active pour mener les projets pré-professionnels soumis par l’équipe de professeurs, eux aussi très pertinents. Mes expériences précédentes de stage ont trouvé un sens dans ce cadre, au cours de cette dernière année d’études.
Cette formation m’a amenée aujourd’hui, à être chef de Pôle Europe/CPER au Département des Pyrénées-Atlantiques. J’y travaille quotidiennement dans les domaines suivants : législation européenne et application directe sur le territoire ; recherche de financement européen et ingénierie de projets pour les acteurs socio-économiques du territoire. »

Sophie CARILLO – Chef du Pôle Europe/CPER Département Pyrénées Atlantiques.


HUGOT« Le master CTI m'a permis de découvrir de nouveaux domaines pertinents au regard de l'évolution de nos sociétés actuelles. La qualité des échanges avec de multiples professionnels et nos professeurs m'ont familiarisée avec les nombreuses structures de coopération existantes, éléments préalables à tout montage de projet en matière de coopération décentralisée.
J’ai effectué un stage de qualité qui a débouché sur une mission à l'étranger, à Casablanca, au Maroc. J’ai parallèlement souhaité m'investir dans une mission humanitaire d'aide à l'enfance afin de partager mes connaissances et mon expertise acquises au sein du master.»

Sarah HUGOT – Stagiaire au sein de la direction d’un établissement scolaire privé, Casablanca.

KARASU« Le master Juriste européen, par la qualité de sa formation académique et l'ouverture à l'international qu'il implique, a constitué pour moi une opportunité extraordinaire de travailler sur les questions européennes en Bulgarie au sein de la mission économique de l'ambassade de France, au Luxembourg au sein de la Cour de justice de l'Union européenne, à Bruxelles au sein d'un cabinet d'avocats d'affaires anglo-saxon de premier plan et en France au sein de l'Autorité de la concurrence.
En un mot, ce Master est un passeport formidable pour acquérir une expérience professionnelle de haut rang en France et à l'international. N'hésitez pas, foncez ! »

Deniz KARASU – Avocat à la Cour d'Appel de Paris.


simkova« Le master Juriste européen a été un atout considérable sur le marché du travail. Il m’a permis tout d’abord d’intégrer la Représentation permanente de la République tchèque auprès de l’UE pour un stage et ensuite de décrocher un poste de conseillère de la Commission Parlementaire des Affaires européenne à la Chambre des députés du Parlement tchèque.
J’ai énormément apprécié la qualité des enseignements dispensés par les professeurs et experts extérieurs reconnus venants de différents pays européens et de milieux professionnels très variés. En tant qu’étudiante étrangère (je suis tchèque) j’ai beaucoup apprécié l’accueil des professeurs et l’ambiance conviviale et de solidarité entre étudiants notamment au moment de l’élaboration des projets en groupe. »

Darina SIMKOVA – Conseillère de la commission parlementaire des affaires européennes, Chambre des députés du Parlement Tchèque..

DUMENIEU« Séminaires d'études, montage de projets, intervenants professionnels, le master coopération transfrontalière est un savant mélange entre théorie et pratique. Il offre les compétences nécessaires à l’entrée sur le marché du travail.
En poste dans une collectivité territoriale, je mesure au quotidien la pertinence des enseignements développés durant mon année de M2. »

Sophie DUMENIEU – Chargée de mission Europe et coopération transfrontalière à l'Agglomération Cote basque Adour.


DEBAVELAERE« Le master Coopération transfrontalière m’a permis de recentrer mon parcours professionnel sur les questions internationales, et plus spécifiquement sur les actions inter-régionales mises en place par l’Union Européenne.
En présentant des outils aussi bien d’ordre juridique que liés à la gestion de projets, les modules enseignés ouvrent une large réflexion sur les relations mondiales, la diversité de ses acteurs et des thématiques.
Après avoir travaillé en collectivité sur les questions numériques, je suis aujourd’hui consultant spécialisé dans les financements européens, et expert évaluateur des projets Erasmus + sur les actions de mobilité et des partenariats stratégiques »

Alexis DEBAVELAERE – Consultant en communication & Financements Européens - Expert Evaluateur Erasmus +.

SAULME« La formation du master Juriste européen à Bayonne m'a permis d'être pleinement opérationnel au sein de mon cabinet d'avocats. Elle a renforcé à la fois ma compréhension des politiques et enjeux européens et mes techniques de communication.
Elle me permet ainsi au quotidien de communiquer et conseiller au mieux mes clients sur les politiques et actualités juridiques européennes impactant mes dossiers. »

Grégory SAULME – Avocat au Cabinet Karl Waheed Avocats-Paris.

Back to top
test